J’ai cousu un petit haut aux manches trois quarts pour la mi-saison. C’est une blouse Hanoï revisitée.

Le patron

La blouse ou robe Hanoï est un modèle tiré du livre Apprendre à coudre ses robes et petits hauts de l’Atelier Charlotte Auzou. C’est un livre pour débuter la couture parce qu’il contient à la fois des modèles et des leçons de couture. Vous y trouverez 9 hauts et 9 robes dont le très joli cache-coeur Londres.

J’ai déjà cousu le haut à festons Los Angeles et je me suis inspirée du top Hong Kong pour mon débardeur boutonné. Je vous raconte d’ailleurs que je suis fan de Charlotte Auzou dans mes patrons coups de coeur.

J’ai piqué l’idée du petit haut Hanoï revisité à la créatrice qui explique son idée ici et .

Vous avez l’impression que ce haut ressemble à la blouse Miroir d’Aime comme Marie ? Ce n’est pas une coïncidence. Au départ, je souhaitais coudre une Miroir en double gaze et aux manches trois quarts. Mais, en cousant ma première Miroir, je me suis aperçue de plusieurs problèmes er cela m’a fait changer d’avis.

Je porte ma Miroir mais je l’ai modifiée depuis la parution de mon article pour plusieurs raisons :

  • les manches étaient trop serrées pour moi, alors j’ai raccourci pour faire des manches courtes plus confortables
  • j’ai déplacé tous les boutons pour tener d’obtenir un décolleté un peu moins plongeant
  • j’ai aussi repris la ligne épaule que je trouvais trop tombante

Bref, Miroir n’est pas tellement adaptée à mes goûts. J’ai été déçue par ce patron bien qu’il semble faire l’unanimité sur la Toile.

Les modifications pour un petit haut Hanoï revisité

Pour supprimer la basque de la blouse Hanoï, il faut décalquer les pièces jusqu’à la ligne de la robe (c’est une robe taille basse).

Pour supprimer la patte de boutonnage, on décalque le devant et le dos en prenant en compte la patte dans le vêtement. Puis il faut tracer une parementure de 4 cm de large.

J’ai choisi les manches trois quarts et j’ai ajouté les marges de couture comme indiqué dans le patron.

L’assemblage

Coudre cette version de la blouse Hanoï est rapide et simple. La double gaze se coud aisément pour des modèles simples comme celui-ci. J’ai (enfin) cédé à l’appel de la double gaze brodée d’Atelier Brunette.

Au niveau du col, j’ai cousu une surpiqûre afin de maintenir la parementure.

Puis j’ai cousu les boutons en prenant les deux épaisseurs. Nul besoin de coudre des boutonnières car la blouse s’enfile sans la déboutonner.

Mes impressions

J’aime l’efficacité du modèle Hanoï. C’est une blouse vite cousue et facile à porter ! La double gaze est une matière confortable et respirante, très sympa pour le printemps. Le seul hic avec cette jolie double gaze, c’est d’arriver à la photographier sans dénaturer la couleur “forest”.

*

Patron : petit haut Hanoï du livre Apprendre à coudre ses robes et petits hauts de l’Atelier Charlotte Auzou

Taille : 40 élargi en 42 aux hanches

Tissu : double gaze forest et boutons assortis d’Atelier Brunette

Partager