J’ai complété ma garde-robe d’été avec un top léger et facile à porter en toute occasion.

Le patron

J’ai ressorti le patron du top Tokyo d’Atelier Scämmit que j’ai déjà cousu ici et . C’est un top un peu loose aux manches kimono avec des petits mancherons doublés.

J’ai coupé la taille 42 en me fiant au tableau des tailles. Tenez compte principalement du tour de poitrine, la coupe étant plutôt ample. De plus, le top est prévu pour une stature de 1,70 m. Pour ma part, je n’ai pas raccourci mon top (même si je ne mesure que 1,65 m) car j’aime bien qu’il tombe sur les hanches.

Les marges de couture sont incluses. J’ai choisi une jolie viscose imprimé moutarde d’Atelier Brunette. J’ai copié la version de @vaninadellon aperçue sur Instagram. Le jaune moutarde est une couleur que je n’ai pas l’habitude de porter. J’avais cousu un sweat rayé moutarde dont la couleur me trouble un peu. Je couds davantage de moutarde pour des accessoires, comme mon sac Badami.

Ce patron est peu gourmand en tissu : un coupon de 1 m suffit !

L’assemblage

Je possède la première version de patron du top Tokyo. La notice de montage a depuis été modifiée. La nouvelle version comporte davantage de photos et propose de plus jolies finitions. Si on a acheté le patron avant l’été 2019, on peut télécharger gratuitement la nouvelle notice de montage sur le site de l’Atelier Scämmit.

J’ai utilisé pour la première fois du droit fil thermocollant (vous en trouvez par exemple chez Rascol ou Mondial Tissus) parce que j’avais lu les conseils de Margaux de Couture Débutant sur Instagram et j’ai vu la vidéo d’Atelier Scämmit Bloquer une ligne de couture.

Apparemment, c’est au fil des lavages que l’on apprécie cette astuce car le droit fil thermocollant évite que les pièces coupées dans le biais (comme l’encolure, les épaules et les emmanchures) ne se déforment avec le temps.

J’ai remarqué un léger embu au niveau des mancherons. Pour m’aider, j’ai d’abord cousu un fil de fronce avant d’assembler mes empiècements.

Pour finir les emmanchures et l’encolure, j’ai utilisé la technique du biais simplifiée expliquée pas-à-pas par Johanna en vidéo sur Youtube. J’ai acheté le biais assorti déjà formé.

Mes impressions

Les mancherons se voient peu à cause de l’imprimé mais ils sont bien là pour finir la manche.

Mon top est un peu large au niveau de la carrure, j’aurais peut-être dû couper une taille 40 élargie en 42 aux hanches. J’avoue que je préfère les tops avec des pinces poitrine pour structurer un peu la silhouette. Choisissez bien un tissu fluide pour un joli tombé.

Le top Tokyo est un basique qui met bien en valeur les jolis imprimés. Sa coupe loose est facile à porter.

***

Patron : robe/top Tokyo d’Atelier Scämmit (16€ pochette, 9€ PDF)

Niveau : débutant

Taille : 42

Tissu : viscose et biais Atelier Brunette

Partager