Au coeur de l’hiver, j’ai eu envie de me coudre un nouveau sweat. J’avoue, j’aime beaucoup porter des sweats lorsqu’il fait frais ! Ils sont si confortables, très doux et on peut s’amuser avec les coloris et les motifs et même ajouter des broderies et des paillettes !

Mon premier sweat cousu main était un Confortable de mlm patrons avec son joli col bateau et, depuis, j’ai cousu un Moelleux de la marque Aime comme Marie, Octobre de l’Atelier Charlotte Auzou et So sweet de Delphine et Morissette. Je les porte chaque année avec plaisir !

Le patron et mes options

J’ai cherché l’inspiration sur le net et, après avoir aperçu des marinières sur le site Louise Webzine couture, j’ai décidé de coudre un sweat rayé. J’ai opté pour le sweat Jeannette du livre Coudre le stretch de Marie Poisson et j’ai choisi les codes de la marinière :

  • un jersey sweat rayé en coton et élasthanne que j’ai shopé chez Ma Petite Mercerie
  • des fentes sur les côtés
  • un col bateau
  • le devant plus court que le dos

J’avais observé les versions de Laisse Luciefer et L’ananas filant qui ont chacune choisi des options différentes. Comme le résultat me plaisait, je me suis lancée !

J’ai aussi choisi les manches trois quarts et la longueur moyenne pour le sweat (juste au niveau des hanches pour une stature de 1,65 m).

La taille

J’ai coupé la taille 42 élargie en 44 aux hanches comme pour mes précédentes cousettes tirées de ce livre : le cache-cœur Lucette et le t-shirt Briac.

Ma taille est la même pour tous les modèles du livre et ça correspond exactement au tableau des tailles. Je peux faire pleinement confiance aux tailles et aux coupes de Marie Poisson !

Les marges de couture sont incluses pour tous les patrons du livre, un vrai gain de temps !

Pour couper vos jerseys rayés, Marie Poisson explique bien comment faire les raccords. Pour ma part, j’ai dû me tromper parce que mes raccords entre les manches et le devant ne sont pas tops.

L’assemblage

Toutes les étapes sont expliquées et elles sont illustrées par des schémas que je trouve très clairs.

Le livre a une particularité : les explications sont dispersées dans plusieurs chapitres selon les options que l’on a choisies. Comme c’est le 3e modèle que je couds à partir de ce livre, je commence à être à l’aise pour jongler entre les différentes pages. Il faut juste se familiariser un peu avec l’organisation du livre.

Avec mon jersey trèès flashy, j’ai souhaité des manches trois quarts afin d’alléger le rendu. J’ai retourné deux fois mes manches et j’ai fixé le revers avec quelques points stretchs.

J’utilise des pinces pour assembler le jersey sans l’étirer, ni l’abîmer.

Le col bateau

Comme j’ai choisi le col bateau, j’ai coupé deux bandes d’encolure de 4 cm de largeur. Un tableau indique la longueur des bandes selon la taille choisie.

Ensuite, ça s’est compliqué pour moi parce que je ne suis vraiment pas douée pour coudre un col V en jersey. Le col V de mon t-shirt Briac est loin d’être parfait et ça me refroidit un peu de coudre à nouveau des cols en V…

Mes impressions

La coupe est parfaite, juste seyante comme il faut. Et le sweat est doux et confortable comme j’aime. Je crains juste un petit effet “abeille” ou “Dalton”…

***

Patron : sweat marinière Jeannette du livre Coudre le stretch de Marie Poisson

Taille : 42 élargi en 44 aux hanches

Tissu : sweat léger 95% coton 5% élasthanne chez Ma Petite Mercerie

Partager