Je vous présente ma nouvelle robe d’été en double gaze, légère et dorée.

Le patron, un classique

La robe oversize Lucie de République du Chiffon a été le hit de l’été 2014 et cela se comprend : en effet, sa coupe ample est parfaite pour supporter la chaleur !

J’avais cousu une Lucie version top en polycoton imprimé d’ananas et j’avais aimé coudre ce patron parce que la robe est rapide à réaliser. Elle est tout à fait accessible aux débutantes.

En regardant de plus près, je me suis aperçue que j’avais imprimé le patron sans cocher “taille réelle” la première fois. Sans m’en rendre compte, j’avais obtenu un top taille 38 finalement. C’est pour cette raison que je trouvais le top Lucie plutôt près du corps…

Bref, j’ai réimprimé le patron en cochant bien “taille réelle”. J’ai décidé de coudre une taille 40 (mes mensurations correspondent davantage à un 42 mais les blogueuses couture conseillent de coudre une taille en dessous) et j’ai bien ajouté les marges de couture de 1 cm.

Mes modifications

Afin de réduire l’ampleur ET allonger la robe, j’ai adapté les mesures du patron. J’ai donc coupé deux rectangles de 75 cm (largeur) x 52 cm (longueur) pour une stature d’1,65 m (au lieu de 100 cm x 47 cm).

J’ai compté 4 cm pour l’ourlet rentré du bas de la robe.

J’ai dessiné des parementures en traçant une ligne perpendiculaire au pli à 15 cm de l’emmanchure.

Pour descendre la taille de 2 cm, j’ai tracé moi-même une ligne perpendiculaire au droit fil.

L’assemblage

J’ai choisi une double gaze de coton rouille aux pois dorés avec un peu d’appréhension. Ce n’est que la 2e fois que je couds de la double gaze. J’avais cousu l’été dernier une robe blanche Minorque et j’ai constaté qu’il y a plusieurs points à surveiller :

  • La double gaze se détend un peu lorsqu’on la travaille, alors choisissez des coupes simples
  • Utilisez des ciseaux bien aiguisés et coupez lentement sans tirer le tissu
  • Placez beaucoup d’épingles avant de piquer
  • Piquer lentement avec une aiguille fine et un point étroit

Au moment d’écarter les marges de couture, je me suis aperçue que les pois dorés fondaient au contact du fer même à basse température, oups. Aucun repassage sur l’endroit donc.

J’ai assemblé les parementures avec la technique du fourreau utilisée précédemment pour la robe Mistral et le top Jily.

Mes impressions

Comme j’aime porter des robes d’été en double gaze ! Elles sont si légères et aériennes ! La taille 40 me convient tout à fait pour ce modèle. C’est sûr, Lucie m’accompagnera cet été !

La robe Lucie est bien “soutien-gorge compatible” mais c’est tout juste. Alors vérifiez bien le rendu sur vous avant de piquer.

Si votre tissu est raide, n’hésitez pas à réduire la largeur de la jupe afin d’éviter l’effet montgolfière.

Les patrons évoluent

En utilisant le patron Lucie qui date de 2014, je me suis rendu compte à quel point les patrons de couture avaient évolué en seulement quelques années.

Aujourd’hui, les patrons PDF proposent le format A0, une ligne d’ajustement de la longueur et optimisent le nombre de pages à imprimer. Quand on observe les marques de patrons indépendants se multiplier, on réalise que l’époque est décidément au Do it Yourself et je m’en réjouis !

***

Patron : robe Lucie de République du Chiffon (9€ en PDF)

Niveau : débutant

Taille : 40

Tissu : double gaze de coton tomette chez Ma Petite Mercerie

Partager