J’ai cousu la blouse Cézembre une première fois avec un tissu tartan un peu épais et je vous avais présenté ma Scottish Cézembre aux manches trois quarts sur le blog. Cela donne un petit pull mi-saison très sympa que je porte souvent.

Pour ma deuxième Cézembre, je souhaitais une blouse légère. J’ai donc cousu des manches courtes et j’ai choisi une viscose imprimée noir et violet de la marque Atelier Brunette. C’est une viscose qui a de la tenue et qui est facile à coudre.

L’assemblage est facile mis à part le montage des manches… Résorber l’embu des manches est toujours une étape délicate pour moi mais, cette fois-ci, l’embu est vraiment très important. J’ai bien cousu un fil de fronces pour arrondir la tête de manche puis je me suis armée de patience. Le résultat n’est pas parfait, il y a quelques petits plis mais ça me paraît portable. Puis j’ai posé un biais façon bande de propreté à l’encolure.

P1210047

Je n’ai pas thermocollé les parementures du bas de la blouse pour un maximum de fluidité et je verrai si ça tient dans le temps. Je crains que ma viscose ne s’effiloche.

Voici une cousette qu’on peut réaliser rapidement et réussie à coup sûr! Sa coupe est loose et féminine et j’aime beaucoup son col bateau.

cezembrevioletcezembrevioletentierP1210058

*

Patron : blouse Cézembre d’Anne Kerdilès couture (15€ pochette, 8,50€ PDF)

Taille : 40 élargie en 42 à la taille

Tissu : viscose Halo Dusk d’Atelier Brunette

Partager