4 jours à New York

Pour préparer notre séjour à New York, j’ai lu les articles du blog Mes petites évasions. Comme nous ne restions que 4 jours dans cette gigantesque ville, j’ai cherché des infos pour faire mes choix et aller à l’essentiel. Nous ne pouvions pas rester plus longtemps, rentrée scolaire oblige.

On est arrivés à New-York en bus en provenance de Boston (vous pouvez lire 4 jours à Boston). Le trajet dure quatre heures et ne coûte pas grand chose.

Questions pratiques

*Se loger : on a loué un studio grâce à Airbnb dans le quartier chic de l’Upper East Side, près d’une station de métro et de plusieurs épiceries.

*Transports : on a pris la MétroCard métro et bus illimité 7 jours à 32 $. Le taxi n’est pas si abordable que ça. Et il faut prévoir de bonnes chaussures de marche.

*Santé : j’avais emporté dans ma valise de l’Ibuprofen, au cas où, et ça m’a sauvée ! J’ai tout fait : fièvre, migraine, angine, toux. Mon corps n’a pas aimé le voyage et me l’a fait savoir. J’ai complété avec quelques médicaments plus spécifiques. Dans les magasins CVS, ouverts 24/24, il y a des médicaments en libre accès et on peut aussi demander conseil à des pharmaciens. Ça m’a dépanné pour trouver du collutoire pour la gorge et du collyre pour les yeux.

*Prendre un pass pour les visites ? On a opté pour le New York C3 de CityPASS à 77€  et valable pendant 9 jours pour 3 attractions à choisir dans une liste. C’est un bon compromis lorsque l’on séjourne pour la première fois et peu de temps à New York.

Exemples d’attractions et leur prix de base :

Financial district

Wall Street

P1270514

P1270513

Trinity church au milieu des buildings

P1270516

Souvenir du World trade Center

P1270521

Pause déjeuner des costumes au Brookfield Place à deux pas de Wall Street. Les personnes qu’on a vues m’ont fait pensé à la série « Suits« .

P1270528

Greenwich Village, lieu de films et de séries

Greenwich Village, situé à l’ouest de l’île de Manhattan, est un quartier étudiant avec ses universités, ses cafés et des rues résidentielles charmantes.

Notre visite du quartier commence par le Washington Square, aperçu au début du film « Quand Harry rencontre Sally » lorsque les personnages arrivent à New York.

P1270548

P1270554

Devant l’immeuble de « Friends », au croisement de Grove Street et Bedford Street, on a vu des fans qui, comme moi, ont été bercés par la série pendant leur adolescence. En bas de l’immeuble, ce n’est pas Central Perk (ce café n’existe pas) mais un restaurant italien.

P1270557

Adepte de la série « Sex and the City« , j’ai voulu voir l’appartement de Carrie Bradshaw qui se trouve sur Perry Street. Dans la bande annonce du film, on voit Perry Street et la New York Public Library où Carrie prévoit de se marier.

P1270562

On est passé devant des restos aux noms français surprenants : Claudette, Jean-Claude II, Paris Baguette… On a finalement pris un café (et des pâtisseries) dans un café italien. On aurait pu aussi aller au McGee’s Pub, le bar qui a inspiré les créateurs de la série « How I met your mother » pour créer le McClaren’s. Le menu et la salle sont bourrés de clins d’œil.

Rockefeller Center

Le Rockefeller Center est en ensemble de bâtiments organisés autour de sa célèbre patinoire. Il y a tout un tas de boutiques, dont FAO Schwarz, le magasin de jouets de « Maman, j’ai raté l’avion » (c’est la même chaîne mais pas le même emplacement), une boutique Lego et Macy’s.

P1270581

La vue du Top of the rock par un matin brumeux

P1270599

P1270602

En quittant le Rockefeller Center, on a pris la 5th avenue pour rejoindre Times Square et visiter la Public Library.

P1270638

Times Square et Broadway

Times Square et ses panneaux publicitaires lumineux gigantesquesP1270657

On est passé par la Midtown Comics, une boutique de geeks sur deux niveaux.

P1270644

J’ai eu la chance d’aller voir la célèbre comédie musicale « Chicago » dont l’histoire se passe dans les années 1920. J’ai craqué pour l’orchestre de jazz. Pour profiter de l’ambiance de Broadway, on peut aussi aller au Ellen’s Stardust Diner où les serveurs chantent et dansent pour le plus grand plaisir des clients. Il vaut mieux y aller le midi car la file d’attente peut être longue.

Ellis Island, musée de l’immigration

Le ferry part de Battery Park et vous emmène sur Liberty Island voir la Statue de la Liberté, puis il vous dépose sur Ellis Island visiter le musée de l’immigration, porte d’entrée de tous les immigrants arrivés aux Etats-Unis à la fin du XIXe siècle. Le musée propose aux visiteurs de vivre le parcours d’un immigrant : contrôle, signature…

P1270706

P1270713

P1270715

Je me rappelle de la scène où Hitch a tout organisé sur l’île pour émouvoir sa copine :

Central Park

Plans d’eau, barques, tortues, écureuils, calèches, arbres en fleurs… Central Park offre un spectacle splendide !

P1270734

P1270739

P1270761

P1270748

P1270755

P1270768

Fan absolue des Beatles depuis l’enfance, il m’était impossible d’aller à Central Park sans voir le Strawberry Fields Memorial, installé face à l’immeuble de John Lennon, le Dakota Building. J’ai longtemps eu sur le mur de mon appartement un grand poster du mémorial de John Lennon recouvert de pétales de fleurs. Arrivée à l’emplacement, j’ai été déçue de voir les touristes faire la queue pour se faire photographier à côté de l’inscription « Imagine ».

P1270742

J’aurais tellement aimé que les gens se placent tout autour du mémorial pour un moment de recueillement… J’aurais dû amener des fleurs pour montrer l’exemple. J’ai aimé en revanche qu’un musicien joue « In my life » à la guitare.

A côté de Central Park se trouve le Musée d’Histoire Naturelle, terrain de jeu du film « Une Nuit au musée« . J’ai vu l’immense baleine et une quantité impressionnante de squelettes de dinosaures.

P1270675

L’ambiance

New York m’inspire l’expression « too much ». Beaucoup de monde, de bruit, de voitures, de lumières, d’agitation, de touristes, de sirènes de police, d’immeubles mais aussi beaucoup d’enthousiasme, de cultures, de spectacles, de saveurs. Je retiendrai que les agents de sécurité et la plupart des commerçants ont toujours été très sympas. Ils nous accueillent avec des « Hey guys, how are you ? ». Quand on commande un café, on nous répond « It’s Amazing! ».

Quelques détails ont un peu terni notre voyage. Au fil des jours, il est devenu pénible de contourner les trop nombreuses personnes qui se font photographier tout le temps. Les files d’attente à chaque lieu touristique sont interminables (même si on a déjà un ticket, il faut passer la sécurité). Le mieux est de programmer les visites le matin très tôt et de flâner dans les quartiers l’après-midi. Comme nous séjournions seulement 4 jours, nous avons un peu couru d’un point à un autre. Idéalement, il faudrait rester 10 jours ou, mieux encore, venir plusieurs fois dans sa vie dans cette ville immense pour en profiter pleinement. J’aurais aimé voir Chinatown et Little Italy, Brooklyn, visiter le MOMA, assister à une messe gospel, parcourir la High Line, voir un opéra au Lincoln Center… Je crois qu’on n’a jamais fini de découvrir New York.

Je suis ravie d’avoir mis les pieds à New York. C’est une ville qui ne ressemble à aucune autre et quel plaisir de voir ces décors de cinéma qui nous font tant rêver !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s